Vous êtes iciAccueil»AGIR»Populations au Travail»Séniors et gestion des âges»[Enquête] Le rapport au travail des 16-30 ans

[Enquête] Le rapport au travail des 16-30 ans

Évaluer cet article
(1 Vote)

Pour certains, les jeunes générations ne se comporteraient pas de la même façon que leurs ainés au travail... Manque d'aptitude à l'effort, exigence de reconnaissance immédiate sans avoir fait ses preuves, méfiance face aux codes régissant l'entreprise, goût pour le temps libre, usage démesuré de l'informatique et des réseaux sociaux... Et rétif face à toute forme d'autorité !


Mais qu'en est-il vraiment ? Comment les générations Y et Z perçoivent-elles leur travail ? Quelles sont leurs motivations ? Leurs valeurs ? Comment l'entreprise doit-elle agir pour faciliter leur intégration ? Pour tenter de trouver des réponses, l'aract des Pays de la Loire a lancé une étude sociologique auprès des jeunes ligériens.

Les objectifs du projet :

- Proposer un portrait des manières de faire et de penser des jeunes générations au travail, puis comparer avec les sciences de gestion
- Comprendre quelles sont les motivations, les attentes, les aspirations professionnelles et les valeurs des jeunes au travail
- Identifier les freins et difficultés qu'ils peuvent rencontrer afin de pouvoir proposer des leviers d'action aux entreprises
- Identifier les besoins des entreprises en termes de conditions de travail pour pouvoir agir sur leur attractivité et leur organisation
- Voir l'existence ou non d'un décalage entre la perception qu'ont les jeunes du travail et celle des entreprises

Quelques chiffres :

  • 378 répondants âgés de 16 à 30 ans
  • La médiane est de 25 ans
  • 34,7 % d’hommes et 65,3 % de femmes
  • 48,7 % vivent en couple
  • 33,3 % vivent seul(e)
  • 14,3 % vivent chez un membre de leur famille
  • 87,3 % n’ont pas d’enfants

En voici les principaux enseignements :

Pour les salariés de moins de 30 ans travaillant en pays de la Loire, le plus important pour eux dans le travail c'est :
  • L'épanouissement et la réalisation de soi (27 %)
  • Le contenu du poste (22 %)
  • Les conditions de travail (10,30 %)
  • La stabilité et les relations humaines (9,8 %)

Leurs attentes vis-à-vis du management :
  • Qu’il reconnaisse la qualité du travail bien fait (24,3 %)
  • Qu’il vous fasse confiance dans votre travail (15,3 %)
  • Qu’il soit attentif aux conditions de travail (14 %)
  • Qu’il favorise le développement de vos compétences (9,8 %)
Les formes de reconnaissance les plus importantes à leurs yeux :
  • Le développement de vos compétences (26,5 %)
  • L’intérêt que porte votre employeur sur la qualité de votre travail (19,1 %)
  • L’augmentation de votre salaire (14,3 %)
  • La possibilité de participer à l’organisation et aux projets de l’entreprise (11,4 %)

Télécharger la synthèse de l'étude (PDF, 27 pages)

Cette étude a été réalisée par Claire Gautier, étudiante en Master 2 Métiers du Diagnostic sociologique, Université de Nantes (mars-juillet 2015)

Affiner la recherche

Baromètre social

Contactez-nous !