Définitions - L'Homme au Travail


L'Homme qui travaille n'est pas un exécutant. Monique Noulin* le définit comme un "opérateur", c'est-à-dire un homme, une femme qui :

  • Gère des contraintes,
  • Apprend en agissant,
  • Adapte son comportement en fonction de son état de santé physique, physiologique, psychique et psychologique,
  • Adapte son comportement aux variations de la situation de production (panne de machine, rupture de produit, appel téléphonique qui interrompt une activité, collègue absent...),
  • Décide des meilleures façons de procéder,
  • Invente des trucs, a des tours de main.

Bref, l'Homme au travail est constamment dans l'action, à la recherche du meilleur compromis entre sa santé, son épanousissement, les compétences nécessaires à déployer, son intérêt au travail... et l'atteinte des objectifs (qualité, délais, efficacité).

 

"Toute conduite humaine a un sens"


Tout le travail ne se voit pas. Seuls les comportements et les résultats de l'activité se voient. Pour réaliser la tâche, atteindre les objectifs fixés en fonction des moyens de travail mis à disposition, l'opérateur reçoit des informations, mobilise ses sens (vision, audition, toucher...). Le système nerveux intègre ces éléments et les traite (il va détecter, identifier, rechercher, comparer, interpréter et décider en fonction de son expérience, de ses apprentissages, de sa mémoire, de régulations avec ses collègues...) pour agir. On peut alors voir les actions (posture, gestes, communication, déplacements) qui permettent d'atteindre les objectifs.

* in Ergonomie, Editions Octarès, 2002


 

Contactez-nous !