Vous êtes iciAccueil»AGIR»Mutations du travail»Conditions de travail et développement durable»Responsabilité sociétale des organisations : guide méthodologique

Responsabilité sociétale des organisations : guide méthodologique

Évaluer cet article
(0 Votes)

Lorsque l'on aborde le développement durable, la question environnementale est première. Celle du développement et de la régulation économique vient immédiatement après. Le volet social est trop souvent – mais involontairement – oublié. La question sociale est pourtant centrale : la maîtrise du développement durable passe certainement par un pilotage actif et conscient de l'activité humaine.

Et s'il y a un lieu où se concentrent et s'organisent les activités humaines, c'est bien l'entreprise, qu'elle soit publique ou privée, petite ou grande, artisanale ou multinationale. Dans l'entreprise se développent les compétences individuelles et collectives, les relations interpersonnelles et sociales... Outre un lieu de travail et de production, l'entreprise est un espace d'épanouissement individuel et collectif.

Les conditions d'exercice du travail sont l'une des composantes de la dimension sociale du développement durable. Le bien-être professionnel des salariés, l'inscription de leur projet personnel dans un projet collectif, la préservation de leur santé, sont également autant d'atouts pour la compétitivité et la performance des entreprises.

Certaines entreprises sont déjà dans une dynamique de développement durable, par choix ou parfois même « sans le savoir ». S'inscrire dans un tel projet, c'est déjà construire la société de demain et assurer la pérennité de nos territoires. C'est une approche nouvelle et comme pour toute innovation, un temps de pédagogie, de partage et d'apprentissage est indispensable.

Le guide méthodologique présenté par l'ARACT Martinique propose une démarche qui a le mérite d'être lisible et compréhensible par tous. Chaque dirigeant d'entreprise peut désormais s'engager simplement dans un processus de développement durable, en y associant toutes les parties prenantes internes : salariés, représentants du personnel et encadrement. En effet, la réussite d'un tel projet repose à la fois sur la prise de conscience des responsabilités de chacun et de leur partage dans l'entreprise.

 

Télécharger le guide (pdf, 140 pages)

Affiner la recherche

Baromètre social

Contactez-nous !