Outils

Si les managers sont souvent pointés du doigt comme vecteurs du stress, ils peuvent aussi être ceux par qui la prévention des risques psychosociaux (RPS) progresse.

En effet, leur travail au quotidien peut leur permettre de détecter la détresse des collaborateurs, d’identifier les facteurs de stress liés au travail, de mener des actions de prévention des RPS.

Autant d’actions qui ne s’improvisent pas. Les entreprises en sont de plus en plus conscientes et proposent de former les managers à la prévention des RPS.Alors quelle formation ? Pour quoi faire ? Comment choisir ?

Le spectre de l’offre de formation en prévention des RPS est large. L’Anact est allée voir de plus près.
Avec ce guide, à télécharger ici, elle propose une typologie des contenus et des modalités pédagogiques ainsi qu’une démarche nourrie de cas d’entreprises pour mener à bien son choix.

Sensibilisation des managers, outillage, ou encore régulation des tensions qui génèrent le stress : l'entreprise doit combiner tout ou partie de ces trois niveaux en fonction de son contexte, de son histoire et des possibilités d’action des managers. Ce faisant, elle peut bâtir un dispositif de formation ad hoc, ayant à l’esprit les intérêts, limites et marges de progression de la démarche engagée.

 

Risques psychosociaux, reparler du travail, agir sur l'organisation

Les risques psychosociaux (RPS), s’ils ont toujours existé, sont désormais sur le devant de la scène.

S’ils ne peuvent être niés, ils restent toujours à les définir correctement au sein des entreprises pour mieux les éviter. Une tâche pas toujours aisée, les réticences restant nombreuses. Mais le travail avance...

Ce numéro de Travail & Changement est disponible en téléchargement sur le site de l'Anact

Agir sur le stress et les risques psychosociaux

Menaces pour les salariés et les organisations, le stress et les risques psychosociaux (RPS) deviennent une préoccupation majeure de tous les acteurs d’entreprise.

Comment prévenir ces phénomènes complexes ?

Le réseau Anact propose de dépasser la seule prise en charge individuelle au profit d’une approche s’appuyant sur l’organisation du travail. À la clé : la réduction et la régulation des tensions.

Ce numéro de Travail & Changement est disponible au téléchargement, sur le site de l'Anact
 

Via les médias, nous avons pléthore d’illustrations des conséquences possibles des RPS sur l’individu. Mais il existe aussi les conséquences sur les collectifs et le travail.

Aussi, voici trois niveaux de conséquences possibles, si les situations à risque psychosocial ne sont pas prévenues ou accompagnées :