On les appréhende comme un ensemble, mais la réalité des TPE (très petites entreprises), celles de moins de dix salariés, est plurielle. Aussi les enjeux en matière de conditions de travail réclament-ils de nouvelles approches, plus globales, territoriales et pragmatiques.

Elles représentent 96 % des entreprises françaises et 22,3 % de l'emploi salarié. Ces quelques 2,5 millions d'entreprises employant moins de dix personnes, que l'on désigne par le sigle TPE (très petites entreprises), intéressent d'autant plus les observateurs et acteurs mobilisés pour l'amélioration des conditions de travail que leur réalité reste largement méconnue.
Des enquêtes montrent que les salariés des TPE sont plutôt satisfaits de leurs conditions de travail. Ce qui peut s'expliquer par plusieurs facteurs : proximité managériale, solidarité du collectif de travail, responsabilisation de chacun dans la performance globale de l'entreprise, autonomie, maîtrise de ce que l'on produit...

Ce numéro de Travail & Changement est disponible en téléchargement sur le site de l'Anact