Outils

La conciliation des temps, une question à plusieurs dimensions

Longtemps réduite à l'équation vie professionnelle-vie familiale, la question de la conciliation des temps appelle une vision plus systémique, prenant en compte les dimensions temporelles liées à l'entreprise, à ses marchés, à ses salariés et aux territoires. C'est le « compromis temporel », une grille de lecture à plusieurs dimensions élaborée par l'Anact.

Sous-estimée par les acteurs sociaux, la question de la conciliation des temps commence à trouver droit de cité dans les entreprises. Un début d'intérêt gagné sous la pression d'un double facteur : d'une part, l'injonction faite aux entreprises de s'impliquer davantage dans des mesures de soutien à la parentalité et de promotion de l'égalité hommesfemmes, d'autre part, la persistance voire le développement de phénomènes tels que les risques psychosociaux, l'absentéisme, la baisse de la qualité de service, la dégradation de la cohésion des collectifs, les difficultés de gestion des plannings pour les managers.

Ce numéro de Travail & Changement est disponible en téléchargement sur le site de l'Anact

 

Les très petites entreprises : une équation à plusieurs inconnues

On les appréhende comme un ensemble, mais la réalité des TPE (très petites entreprises), celles de moins de dix salariés, est plurielle. Aussi les enjeux en matière de conditions de travail réclament-ils de nouvelles approches, plus globales, territoriales et pragmatiques.

Elles représentent 96 % des entreprises françaises et 22,3 % de l'emploi salarié. Ces quelques 2,5 millions d'entreprises employant moins de dix personnes, que l'on désigne par le sigle TPE (très petites entreprises), intéressent d'autant plus les observateurs et acteurs mobilisés pour l'amélioration des conditions de travail que leur réalité reste largement méconnue.
Des enquêtes montrent que les salariés des TPE sont plutôt satisfaits de leurs conditions de travail. Ce qui peut s'expliquer par plusieurs facteurs : proximité managériale, solidarité du collectif de travail, responsabilisation de chacun dans la performance globale de l'entreprise, autonomie, maîtrise de ce que l'on produit...

Ce numéro de Travail & Changement est disponible en téléchargement sur le site de l'Anact

Allongement de la vie professionnelle : comment agir ?

Avec l'âge légal de la retraite repoussé à 62 ans, l'aménagement des conditions de travail et des parcours est devenu nécessaire. Dans cet esprit, les réflexions menées sur la situation des seniors impliquent la prise en compte systématique de tous les âges. Un cheminement qui peut s'opérer en envisageant trois leviers d'action.

Ce numéro de Travail & Changement est disponible en téléchargement sur le site de l'Anact

Accompagner le travail des jeunes

Si l'accès des jeunes à l'emploi est souvent repensé, rien n'est réellement imaginé pour les accompagner lors des premiers pas au travail. Les jeunes, une génération en mal d'engagement dans le travail ? C'est ce que laisserait croire le sens commun, alors qu'ils détiennent des atouts qui ne demandent qu'à être valorisés. Pour aviver leur potentiel d'investissement et préserver leur santé, une voie encore peu explorée : les accompagner dans leur travail en donnant du sens à leur activité.

Ce numéro de Travail & Changement est disponible en téléchargement sur le site de l'Anact