Etape 1 : Avant de commencer...

 

tempo imageLa loi du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites, qui fait obligation aux entreprises de plus de 50 salariés de négocier autour de la prévention de la pénibilité et de l'égalité professionnelle, a été « fraichement » accueillie : les chefs d'entreprise y voyaient là un empilement de sujets contraignants à traiter.

Aider les entreprises à mettre en place des actions qui ont du sens !

C'est dans ce contexte que le réseau ANACT-ARACT s'est donné comme ambition, à travers le dispositif TEMPO, d'aider les entreprises à relier le cadre réglementaire à leurs propres enjeux pour élaborer des actions qui ont du sens. Il s'agissait de regrouper une dizaine d'entreprises au sein d'un « cluster social », un espace de discussion, de réflexion et de ressources collectives.

Au cœur du dispositif : un binôme paritaire garant de la démarche

Chaque entreprise était représentée par un binôme paritaire formé d'un représentant de la direction et d'un représentant du personnel. Ces binômes se réunissaient une fois par mois pour des sessions d'échanges collectives animées par un chargé de mission ARACT, autour de cas pratiques et de travaux en sous groupes. Les binômes revenaient ainsi en entreprise avec des outils et une feuille de route leur permettant d'identifier leurs propres enjeux liés à la prévention de la pénibilité et à l'égalité professionnelle. Un diagnostic a été élaboré en tenant compte des problématiques spécifiques de chaque entreprise au regard de la prévention de la pénibilité et de l'égalité professionnelle. Des pistes d'action ont ainsi pu être dessinées, et des projets d'accord et plans d'action ont été rédigés.

 

L'effet papillon : la création d'une nouvelle dynamique sur le territoire

Au delà de la mise en conformité avec le cadre réglementaire, le dispositif TEMPO a permis aux entreprises d'aborder les problématiques de manière plus globale, de créer de nouvelles collaborations entre direction et représentants du personnel, et de générer une dynamique au niveau du territoire : plus de deux entreprises ligériennes sur trois ont gardé contact après le dispositif, et la moitié d'entre-elles souhaite créer un réseau d'échanges de bonnes pratiques au niveau du territoire ! Au final, ce sont 37 clusters sociaux qui ont réuni au niveau national près de 300 entreprises au sein de 18 régions. C'est de ce dispositif que l'ARACT des Pays de la Loire tire les enseignements qui ont permis de créer cet espace, à destination des entreprises qui souhaitent se mettre en conformité avec les obligations légales, et plus généralement donner du sens à leurs actions en les reliant à la réalité des salariés, pour en faire un levier de performance durable.

SCHEMA SIMPLIFIE DE LA DEMARCHE DE CO-CONSTRUCTION D’UN ACCORD OU PLAN D’ACTION :

Plan actionDownloadTélécharger la démarche (PDF intéractif, 1 page)






Pour en savoir plus :

DownloadLe N° 349 de la revue "Travail et changement" consacrée au dispositif TEMPO

 

8 conseils pour réussir une démarche...

accept 
Construction d'accord ou
plan d'action

S'enrichir de cas pratiques

school board
Ils ont réussi à mettre en place
une démarche !

Les témoignages en vidéo...

video camera
 "Et si tempo avait donné le LA?"