Vous êtes iciAccueil»Agir»Mutations du Travail»Conditions de travail et développement durable»N° 351- Les méthodes d’organisation du travail : le Lean en question

N° 351- Les méthodes d’organisation du travail : le Lean en question

Évaluer cet article
(0 Votes)

Modèle d’organisation du travail très répandu, le Lean vise la performance de l’entreprise en prenant en compte les salariés, via notamment leur implication dans l’organisation. Mais qu’en est-il concrètement des conditions de travail ? Faut-il en rester à un modèle formaté ?

 

Du taylorisme au Lean en passant par le fordisme, les modèles d’organisation du travail ont toujours suscité des questions. Car ils se présentent souvent comme des promesses de jours meilleurs dans les entreprises. Jours meilleurs pour la performance (gains de productivité) mais aussi pour les salariés. Et c’est là l’une des grandes ambitions du Lean...
Déployé à partir des années 1980 dans l’industrie, puis des années 2000 dans l’ensemble des secteurs, le Lean s’est largement propagé en se revendiquant de l’amélioration des conditions de travail. Principal argument en la matière : la valeur créée dans l’entreprise se trouve sur le terrain, c’est-à-dire dans l’atelier, sur les lignes de production, là où les biens et les services sont produits. En la matière, le Lean avance des propositions intéressantes : ergonomie des postes, management de proximité, expression des salariés… Mais réussit-il à aller sans encombre au bout de ses promesses ?

Télécharger le N° 351

Affiner la recherche

Baromètre social

Contactez-nous !